ABBAYE de CHALAIS
ISERE

1101-1303

Située sur le plateau surplombant Voreppe dans l'arrondissement de Voiron, à 12 km de Grenoble, l'abbaye de Chalais sera, lors de sa création en 1101, un simple ermitage abritant deux à trois moines, puis une abbaye en 1124 (voir Histoire de l'Ordre de Chalais, épanouissement et déclin).

Cette abbaye, chef d'ordre, tentera de s'affilier très tôt en 1164 aux Cisterciens de Bonnevaux, affiliation annulée en 1176 sous la pression des Chartreux. En 1179 et 1182 les papes Alexandre III et Lucius III confirmèrent les privilèges et la suprématie de Chalais sur ses filiales. En 1230 l'abbaye comptait une quarantaine de moines convers ; 20 ans plus tard elle n'en comptait plus que 7, et l'effectif ne devait plus se relever. On assiste alors à une lente agonie. Après une tentative infructueuse d'union à l'abbaye bénédictine de Saint Chef près de Bourgoin, puis au prieuré bénédictin de Saint Didier de Voreppe, l'évêque de Grenoble remet en 1303 le monastère ruiné, dans un état pitoyable, aux Chartreux.

Les bâtiments eurent à souffrir des guerres de religion et de la mise à sac des troupes protestantes à partir de 1562. Les bâtiments conventuels furent incendiés et l'église en partie démolie ; les chartreux réussirent cependant à sauver le chœur, le transept et une travée de la nef. Pour clore l'entrée ouest de l'église, ils élevèrent au 18ème siècle un porche et un clocher cartusien. Elle passa entre les mains de familles dauphinoises qui mirent un point d'honneur à la préserver (1792-1844 et 1881-1961). Elle est depuis occupée par les soeurs dominicaines de Oullins.

A découvrir : le site grandiose, l'intérieur de l'église, caractéristique de l'art roman chalaisien avec quelques particularités : nervures de voûtes, clé de voûtes représentant l'Agneau mystique entouré des quatre évangélistes, fines colonnettes encadrant la fenêtre du chœur donnant éclat et élégance à l'église abbatiale, chef d'ordre, résultat sans doute d'une seconde époque de travaux.

Pour s'y rendre : en arrivant dans l'agglomération de Voreppe prendre la route de montagne (direction signalée) pour atteindre l'abbaye à 7 km . Côte à 18 %. Verglas en hiver, altitude 940 m.